vendredi 2 septembre 2011

Avant Première

Bonjour à tous,

Vous êtes nombreux à nous demander si on envisage de présenter notre voyage...

Alors pour vous, on va se lancer. Il va juste falloir être un peu patient.

En ce moment on tourne une petite série locale " Les M&M'S cherche un job" bien moins sexy que celle-ci...



On vous communiquera les informations concernant notre présentation au moment venu par email et sur ce blog.

A tout bientôt, on vous embrasse

Marc et Myriam


mercredi 27 juillet 2011

Merci à vous tous !

Adieu... comme on dit chez nous :)

Et bien cette fois-ci... c'est bel et bien terminé ! Malgré ce que notre blog a voulu vous faire croire en réexpédiant le J-5 de l'année dernière.

Après une petite nuit à l'aéroport de Dushanbe, on embarque dans l'avion avec nos vélos et 4 immenses sacs qui contenaient toutes nos sacoches. J'crois qu'on ne réalisait pas complètement que c'était vraiment le Retour...
 
Jusqu'au moment où l'on se fait acceuillir à Zürich par des banderoles, des cloches et surtout... nos familles :) Une belle surprise remplie d'émotions ! Ils avaient pensé à tout... pot de cenovis, viande séchée sans parler de tous nos péchés mignons ! Les parents de Marc venant directement du Valais ne nous ont pas ramené le soleil (d'ailleurs on sait très bien que c'est qu'une légende ce soleil du Valais) mais par contre, de délicieux abricots qui concurrencaient largement ceux que nous avions pu déguster au Tadjikistan.


On continura notre "attérissage" en se prenant une petite semaine pour rentrer à vélo. Les deux premiers jours, nous les avons partager avec Natacha, ma grande soeur, Didier son mari et leurs filles Gaëlle et Ophélie ! Record pour tous: Didier crève au Km 0, Gaëlle (9 ans) fait 37km à vélo, Ophélie en fera 84km sur les deux jours et Natacha nous confirmera la maîtrise totale du bus camping sans direction assistée ! Ils nous font remarquer qu'il fait chaud, très chaud pour pédaler (après les 50 degrés de Dushanbe, on ne s'en est même pas rendu compte alors que c'était le jour le plus chaud de l'année en Suisse! Ils ont rien vu les cocos !)

Mais la pluie est vite venue nous rejoindre... en même temps que Stéphy et Simon....(no comment! hihi) pour partager une nuit orageuse sous tente qu'on n'est pas prêts d'oublier ! Mais rien ne nous arrête... donc on reprend la route sous la pluie jusqu'à Marin où Christine (encore une de mes soeurs..., c'est ça d'être 4 filles!!!) nous rejoint avec Louane pour une bonne Ovo chaude ! Ca faisait bien longtemps !!!


En chemin on rencontrera la première "Swiss Yourte" !
Yourte Kirghiz Fr. 1'500 , Switzerland Fr. 1'500'000...




Et qu'on se dit que finalement il n'y a pas besoin d'aller sur les zones frontières avec l'Afghanistan pour voir des panneaux "Danger de Mort"... les rives du lac de Neuch étant bombardées par les FA-18 non loin d'Estavayer !



On s'accordera deux jours de pause au bord du lac de Neuchâtel, histoire d'atténuer un peu le bronzage cycliste... où je finis telle l'écrevisse ! La crème solaire tadjik n'étant pas des plus efficaces !!!


6 sur 1 vélo, c'est fort !

Samedi nous retrouverons Marie, Renaud, Mathis, Alanis, et.....
ma petite filleule Mila que je vois pour la première fois, quel bonheur !!! Pic nic à la Tour St-Martin avant de se rendre à Ogens où une petite chambre adorable nous attendait ! Souper entre amis avec tout ce dont je rêvais... du poisson et des crevettes !!!! (Merci Marie) et une série de glaces Mövenpick (Merci les frangines!!!).




Au matin, on se fait réveiller par Diego qui nous fait une surprise avec sa maman Carmen et la petite Luna :)

les schtroumpfettes au complet :)))

On arrivera finalement à Yens, lieu de départ de notre grand périple, le dimanche 17 juillet à 12h sous une pluie battante mais un soleil monstreux dans le coeur ! (Merci à la Passat Secret pour le coup de pouce hi hi) Qu'il fait bon de retrouver sa famille, ses amis et son petit confort :) On clôturera le retour par un délicieux dîner festif en famille.

La douche froide on la prend ces jours, pas seulement a cause de la météo, mais surtout dû à un retour rapide à certaines réalités: feuille d'impôt, recherche d'emploi, prix exorbitant, sinusite carabinée pour Marc...hihi fini de vous vendre du rêve dans ce blog...

Maintenant il ne nous reste "plus qu'à" faire le tri des photos et de vous préparer une petite présentation pour vous faire partager de vive voix "L'extraordinaire voyage des MM's :)"




Nous tenons à vous remercier du fond du coeur de nous
avoir suivi durant cette année !
Merci pour votre soutien, vos emails et pour vos nombreux commentaires qui nous ont fait super plaisir!!!

 
Un énorme bisou à vous tous 
On se réjouit énormément de vous revoir !

Mymi et Marc




samedi 9 juillet 2011

The end...

Coucou les amis !

Bien reposes suite a notre sejour farniente a Korogh en compagnie de Ludo et Jessie, un couple belge adorable, une fois, nous voila prets a entamer la derniere etape de ce voyage...

Nous pensions que nous n'avions "plus qu'a" descendre tranquillement pour rejoindre Dushambe a 800m... Et bien mauvaise surprise... cette derniere semaine a ete l'une des plus penible du voyage !

Principalement du a la chaleur...

15h39 heure locale ! 50 degre
un arbre beni !

Debout a 5 heures du mat et a 11heures, le challenge etait de trouver les rares arbres pour passer l'apres-midi sans rotir...




Puis la tourista chopee en route.. suite au retour des fruits et legumes en masse apres 2 semaines sans verdure... et pour finir un peu plus de cols que prevu !




Malgre tout ca...

la "route" a ete magnifique !




Les bords de la riviere etant encore mines, les douches ont ete rares...  
"Y'a pas qu'entre les doigts de pieds que c'est noir... heureusement que je n'ai pas du aller chez le medecin, hein Maman... :) ?"








Encore quelques traces de guerre sur les bords de la frontiere afgane...

mais de Paix aussi... !




Cette fois-ci, apres 15'247 km passes sur notre selle... ON Y EST !!!!
et dans quelques heures, on sera dans l'avion: Destination la Suisse :)






La tete remplie d'images...
Le coeur pleins d'emotions...

Et des souvenirs a faire craquer  nos sacoches !






On se rejouit enormement de vous revoir tout tout bientot !!!!
Pleins de bisous
Mymi et Marc

Time to go Home...


samedi 25 juin 2011

Avant que le vent soufflera, nous repartira


"Allo Anne-Marie !?
...Maurice a encore bouffe toute la mousse au chocolat...
...200 grammes d'un coup cette fois...
...tu comprends... ca peut plus durer maintenant."

"...tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice!"

www.youtube.com/watch?v=wXW0CjbLzmU
 (pour ceux qui ne connaissent pas l'originale)

Un grand merci a Anne-Marie pour la mousse au chocolat, on l'a fait petee le 13 juin pour celebrer nos 10 mois de voyage, nos 14'000km et le passage au point culminant, le col d'Ak-Baital a 4655m.

Depart de Osh au Kirghistan pour l'entame de la route du Pamir. On commence gentiment la montee. Au programme un premier col a 2400m suivi d un 2eme a 3600m.
Le long de la route l'hospitalite des nomades kirghiz est toujours aussi chaleureuse, on savoure les pauses the, avec le gouter traditionnel...pain, creme, encore et encore. Le temps d une pause,  nous revoila pris a tourner a nouveau la manivelle, mais a la main cette fois ci, pas pour faire avancer nos velos, mais bien pour separer le lait et la creme...
Noooonnnnn...encore de la crerme ca en devient presque ecoeurant....hein Natacha:-) ?

La chaine dans la main...
Lors de l'une de ces pauses, le voyage en velo a bien failli s'arreter pour nous, raison mecanique. Alors que le gentil papa nous invite pour un the, son petit C.. de fils a trouve malin d'emprunter mon velo, sans demander, pour faire un petit tour...tu penses bien que les vitesses, ca ils n'ont jamais vu...bref, resultat, il m'a cree en 10sec la version torpedo du derailleur Shimano LX et tordu la chaine sur 90 degres. J'etais furieux, Mymi essayant de me calmer et de trouver une explication a son comportment... sera elle aussi bien enervee en realisant quelques Km plus loin que ce petit C.. non satisfait d'avoir presque pete mon derailleur, avait egalement fait nos saccoches et vole notre unique plaque de chocolat...Ne jamais voler du chocolat a un(e) Suisse...ca le (la) rend tres, tres mechant(e)...en plus ca ne va pas pour accompagner la creme!

La route s'eleve... on arrive gentillement a la frontiere Kirghiz Tadjik avec en toile de fond les magnifiques sommets entre 6 et 7000m. Ce sera aussi le passage du col de Kyzyl-Art 4282m. On pensait que les cols ne seraient pas trop dur vu les distances pour arriver au sommet, finallement les routes vont longtemps au fond des vallees a faible pourcentage mais pas moyen d'eviter les ascensions finales... elles font quand meme une dizaine de km a environ 10% et plus, sans compter l'altitude, le chemin non goudronne et les ruisseaux qui decident egalement d'emprunter notre route. Sans parler du fait que tous les blogs et cyclistes sont unanimes, des vents violents balayent le Pamir d'Ouest en Est, donc il faut faire la route de Dushanbe a Osh...Ben.. nous on l'a fait de Osh a Dushambe, c'est la vie...
Plus c'est Haut, Plus c'est Dur..., mais c'est le Plus Beau, ca c'est sur...!

On arrive en fin de journee au pied du col de 4655m et la, qui voila avec leur Toyota Landcruiser, Christa et Johann, nos anges gardiens Suisses rencontres au Kirgisthan. Un couple vraiement extra que l'on a croise a plusieurs reprises lors de notre traversee. Ca a commence au kirghistan ou Johann nous offre une saucisse sechee du Jura, cachee dans le sol de son 4X4. On campe a 4250m avec eux et la ils sortent la biere, ils nous font un delicieux repas accompagne d'une bouteille de Cabernet Sauvignon...la classe (la derniere experience a cette altitude c'etait le Rhum avec mon ami Raph a 4200m au Venezuela.) Tu le sens bien  passe..On les rencontrera encore plus loin au milieu d un desert a 4000m, alors que ma chaine avait deja explose 3x en 5km. Ah oui, je faisais le mariole sur le fait de ne pas changer de chaine....elle a pete a 14'230km du au petit C.., bref Johann en bricoleur averti prend 2 grosses pinces et me tort un petit peu le derailleur pour corriger le jeu.....et hop depuis plus de probleme.
Un grand merci a Vous 2.

Ensuite depart pour le coridor du Wakhan, une valle magnifique qui marque sur plus de 300km la frontiere entre le Tadjikistan et l'Afghanistan. Au fond on apercoit la chaines de Montagnes de l'Hindu Kuch qui avec ces sommets a plus de 7000m marque la frontiere Afghanistan - Pakistan.


Mais avant cela 2 petites surprises, pour la premiere fois on ne trouve pas d'eau, on attend au bord de la route sagement qu un camion arrive, un routier chinois nous balance des bouteilles d eau par la fenetre, il n ose pas s arreter de peur de ne plus pouvoir repartir. C est tout bon, on peut attaquer la 2eme, le col de Karguch a 4344m, celui la il etait dur, une route un peu sablee, l'ennemi du cycliste, il a fallu pousser par moment.


On essuyera meme une petite tempete de neige au sommet pour couronner l'ascension. On attaque la descente jusqu au poste de controle militaire. La frontiere Afghanne est a 50m de l autre cote de la riviere. Controle des passeports, on est en regle, mais forcement ces enfoires avait envie d argent...
Il tombe sur la visa Iranien avec la photo de Myriam voilee, et disent que ce n est pas elle...et hop l'embrouille commence! Donc on adopte notre technique trouvee en chemin, celle de faire un scandale et d'attirer l'attention d'autres personnes. Voila comment je me retrouve debout sur une pierre entre le Tadjikidtan et l Afghanistan a gueuler a tue tete pour alerter les 3 soldats de la caserne, 2 paysans et les chevres....mais ca marche, ils levent la barriere vite fait bien fait et nous disent de passer...

Pendant quelques jours on aura un compagnon de voyage...un chien, un comble quand meme, apres s'etre fait attaquer par ces bebetes pendant 10 mois en voila un qui fait 60km par jour, monte la garde devant la tente, passe des cols a plus de 4000m avec nous. On lui servira meme de notre riz lentilles a l'indienne... sur ardoise ! car les deux marmottes qu'il a chasse et tue en route ne lui auront pas suffit !  (ca aurai plu a Alexia)

On descend gentillement la vallee pour revenir a des altitudes un peu plus raisonnable, ce sera egalement le temps des retrouvailles.
Tout d'abord Celine et Xavier (les vaudois en route pour la nouvelle Zelande) On se croise a 10h le matin et on decide de passer la journee ensemble, Xavier avait transporte une biere a partager lors de notre rencontre, ainsi qu une plaque de choc donnee en chemin a Celine et Xavier par, deviner qui..., Christa et Johann. Finallement on decide de camper ensemble, on trouve un super spot dans la vallee. A peine eu le temps de monter le camp que l'armee nous signale gentillement que l'on se trouve dans la zone neutre entre le Tadjikistan et l'Afghanistan, interdit de camper...ah bon pourquoi? c'est joli ici :) On a du degager.
Le lendemain on croisera Martin et Katarina avec qui on avait passe 10 jours a Damas. Ils etaient accompagner de Jayne, une Australienne rencontree a Bishkek. Un nouveau petit campement au bord de la riviere, sans etre deranger cette fois-ci.
C'etait un vrai plaisir de vous revoir tous... on vous souhaite une bonne continuation de voyage. Amusez-vous bien, mettez-vous en pleins les yeux et le coeur... et bonne route !

Pour notre part, on a continue notre bonhomme de chemin en direction de la ville de Khorog pour 3 jours de pause bien meritees avant les 10 derniers jours de velo pour aller chercher notre avion a Dushanbe.

Voila, le Tadjikistan c'est juste spectaculaire, sauvage, une magnifique fin de voyage et on est bien contents d'etre venus faire cette route! Les photos sont dans la rubrique Pamir de notre gallerie !

On vous embrasse tous bien fort et a tout bientot en Suisse :)

Marc et Myriam


samedi 4 juin 2011

Traversee du Kirghizstan

Salut l'equipe !

Un petit bonjour de Och au Kirghizstan ou l'on profite de reposer les gambettes avant l attaque du Pamir pour notre dernier mois de voyage.
Une petite precision, on ne va pas au Tibet mais bien dans le Massif du Pamir au Tadjikistan, aussi appele Bam-I-Dunya qui signifie "toit du monde". Ca c'etait pour la partie intello.

Pour ce qui est de notre periple au Kirghizstan, on s'est pris plus de pluie en 3 semaines que lors de nos 9 premiers mois de voyage. Beaucoup de routes etaient encore fermees par la neige...mais cela va rester un vrai coup de coeur et vous allez vite comprendre pourquoi...

On a quand meme reussi a s'en mettre plein la vue entre 2 averses et si vous en voulez encore, il y a en plus dans la galerie photos.

A tout bientot au pays
Becos
Marc et Mymi

PS: il devrait y avoir des legendes sur les photos ci-dessous. Inch Allah



mardi 17 mai 2011

Changement de CAP

Velo, boulot ....meme combat....

On imagine facilement que les difficultes d'un voyage en velo soient d'ordre physique ou technique...
...Que-neni... c'est comme au boulot. Le seul truc susceptible de te faire capoter un projet et te mettre des "batons dans les roues" se sont ces foutues procedures administratives.

La Russie nous refuse le visa, on doit retourner le faire en Suisse...bien sur!
L'obtention du visa Mongole qui devait etre simple se complique suite a des changements de procedures. On voulait rentrer par l'ouest et pedaler jusqu'a Ulaan Bator, mais une fois la frontiere passee, il faut s'enregistrer a la police dans les 7 jours. L'unique bureau se trouve a Ulaan Bator...a 2000km...pas encore assez fit pour ces conneries. Et enregistrer les gens a la frontiere? le 2 en 1, ca ils ne connaissent pas...pourquoi faire simple!...

Voila, et en Asie Centrale c'est aussi un peu pres comme cela que cela se passe administrativement. Apres 9 mois de voyage, mes allergies administratives ne m'ont toujours pas quittees. Ca promet pour le retour. 

Tout cela pour vous dire que l'on change nos plans.
Le nom du blog reste le meme, mais plus de Mongolie pour nous cette annee, on va la garder pour une occasion toute particuliere..!?... va falloir attendre la "Saison 2" mes amis; on se la joue serie americaine ...Waouh!

Du coup, c'est sans regret aucun que l'on va tenter le "toit du monde" pour finir notre voyage. On vient d'obtenir nos visas et permis pour la suite, donc direction l'une des plus belle route du monde, La route du Pamir au Tadjikistan. Des plateaux entre 3000 et 4000m avec un col a 4655m en guise de bouquet final. Ca promet...

Retour en Suisse prevu pour le 10 juillet a Zurich, avec un petit stage de decompression prevu dans les Grisons avant de rentrer a la casa.
Avis aux amateurs...ceux qui auraient envie de faire un bout de route avec nous, vous etes les bienvenue.

"la sagesse dit qu'il n'y a pas de chemin vers le bonheur mais que le bonheur c'est le chemin"
Mymi Lai Lama

Gros Bisous a tous
Marc et Myriam









lundi 2 mai 2011

Les 4 vérités sur le voyage des M&M’s




1. Ils prennent les premiers venus pour rédiger leur texte du blog
2. Voyage petit budget, … mon œil … !
3. Assis sur leur selle, le compteur n’a pas dépassé les 10 km !
4. Statistiquement parlant, les pets de Marc ont un pouvoir odorant bien plus élevé au m2 que ceux de Mymi

Sous l’émotion d’entendre Mymi crier derrière la barrière, on s’est déjà mis les flics à dos ! Eh oui, à peine sortie du bâtiment principal de l’aéroport, Stephy fonce en courant à travers le jardin fraîchement semé pour retrouver sa jumelle à 4h du matin sous les yeux de plusieurs spectateurs ! Nous voici au début des VACANCES !!

Nous commençons par deux journées tranquilles à Tashkent, assis sur les traditionnels tapehans (lit en bois carré utilisé par les ouzbeks pour boire et manger) à rattraper 8 mois de papotage, de déconnade et de complicité …
Puis, une fois nos sacs remplis de liasses de 1000 sums (100 USD = 240'000 sums), nous partons en train pour étoffer nos riches connaissances culturelles durant 4 jours entre Samarcande et Boukhara. Ces villes sont remplies de splendides mosquées et mausolées, décorées de mosaïques et de majoliques aux couleurs bleu ciel et azure, retraçant des siècles d’histoire.

Stephy et Mymi profitent des soirées pour apprendre à jouer aux cartes… (soyons suisses jusqu’au bout) ! D’ailleurs, y a pas fallu longtemps pour éclater les hommes, Tobleron (carburant officiel des nanas) aidant !! Bon, le soir d’après, le carburant étant le Pinot noir…le team masculin a vite repris le dessus !

Le quota culture épuisé, on est prêt pour l’aventure en pleine nature. On quitte donc Boukhara en taxi pour rejoindre un camp de yourtes paumé au milieu des steppes. En route, on s’arrête pour manger le traditionnel plov (plat à base de riz, de carottes, d’huile et d’agneau), dans un lieu sacré recommandé par notre chauffeur. C’est l’opportunité de rencontrer un groupe de femmes âgées d’une région voisine, venues en pèlerinage, toutes excitées et curieuses de rencontrer des touristes et de partager quelques rires et sourires ! Femmes âgées peut-être, mais détrompez-vous : elles mangent en tailleur et sont montées sur piles !

Ces quelques heures passées avec notre chauffeur particulièrement ouvert nous permettent d’en savoir plus sur la culture ouzbek. Les mariages ne se font qu’avec le consentement des parents, au plus tard à 25 ans, et bien sûr la règle est stricte : pas de fricotage avant le sacrement religieux ! Par la suite, c’est une nécessité d’avoir au moins 1 fils, ce qui explique des familles parfois nombreuses … Elisabeth, y a encore du travail … !
Une fois arrivés au camp, histoire de vivre l’attrape-touriste classique, le « rêve » de Simon se réalise : balade à dos de chameaux sur « un bon dix-huit cent mètres » !
L’ambiance sympa-bonnard de la yourte confirme l’idée de Mymi et Marc d’en ramener une pour leur futur jardin … !
Une nuit de pleine lune, qui joue à cache-cache derrière les nuages, nous voilà isolés de tout, perdus dans l’immensité du paysage…


On quitte ensuite la plaine (environ 300 m. d’altitude) pour rejoindre Sentyab, un petit village de bergers logé à environ 600 m., où l’âne est le transport public officiel de 7 à 77 ans et remplace le tracteur pour acheminer l’eau, le bois et autres charges lourdes. Comme partout, on nous accueille là haut avec générosité : thé, sucreries, biscuits, noix et cacahuètes dégustés dans ce petit coin de paradis verdoyant le long d’une rivière.
Pour se remettre de ces 10 premiers jours de voyage, une journée de sieste s’impose pour les hommes alors que les nanas ne gaspillent pas une seconde de papotage… !
Une fois retapés, en tant que bons suisses, on ne peut s’empêcher d’avoir les guiboles qui démangent et d’aller crapahuter sur les hauts plateaux ouzbeks. Ainsi, la deuxième journée est donc consacrée à une marche d’environ 7 heures pour atteindre un lac autour duquel galopent de nombreux chevaux en liberté … voilà les filles toutes émoustillées d’être entourées d’aussi beaux étalons !


Lieu propice à pousser la chansonnette de la Flambée et, en retour, à un chant et une danse ouzbeks de notre guide … ! Moment bucolique et de pure évasion …


Le retour à la réalité est vite arrivé au moment de la registration !!! En Ouzbékistan il est obligatoire d’avoir au moins tous les 3 jours un papier officiel d’une auberge ou d’un hôtel qui certifie les nuitées passées dans l’établissement. Faute de quoi, une amende salée nous attend à la frontière !!!
Ici, nous avons passé quatre nuits, donc impossible de partir sans papier magique ! Mais les propriétaires, ne parlant que 2-3 mots d’anglais, n’avaient soi-disant jamais entendu parler de ça !
C’est Marc, avec une patience légendaire, qui leur explique la marche à suivre. Il arrive à leur faire resurgir un tampon de leur Guesthouse pour officialiser le manuscrit, ce qui nous redonne espoir jusqu’au moment où l’on s’aperçoit qu’il n’y a plus d’ancre à disposition ! C’est alors que notre wineuse de service nous sort son mascara qui fait office d’ancre, ce qui nous sauve la mise ! Bravo Stephy !

Non rassasiés des reliefs à l’écart des touristes, nous quittons donc Sentyab après 4 jours pour rejoindre Chakhrisabz, petite ville située aux pieds des montagnes de l’Issar, au sud du pays. C’est là qu’on dégote un B&B familial vraiment plaisant : le grand-père très avenant, le fils Lutfiy particulièrement attentionné et généreux, des repas goûtus, le tout animé par les petits-enfants.
Même au fin fond de l’Ouzbekistan, on a eu droit d’aller chercher notre œuf de Pâques discrètement caché par Passe-Jumelle !!!

Le lendemain de notre arrivée ici, chargé comme un mulet, Lutfiy nous sert de « guide » et nous emmène pour une ballade éco-zoologique à la montagne. En chemin, nous rencontrons des troupeaux de chèvres et de moutons, des ânes accompagnés de leurs propriétaires qui semblent sortir de nulle part, une vingtaine d’aigles autour d’une charogne et un gros lézard de 15 cm qui apeure notre guide … heureusement qu’on n’a pas croisé l’ours, le loup, le boa ou encore le guépard, rôdant soi-disant dans les montagnes… !! 
Nous passons la nuit là haut et sommes accueillis chez un de ses amis pour partager le chai généreusement garni de sucreries et ininterrompu jusqu’au traditionnel plov (du riz du riz… ) dont même Marc n’est pas venu à bout ! Les enfants semblent très observateurs et gênés de découvrir la présence inhabituelle de touristes dans leur maison.

Le lendemain à l’aube, c’est le coq qui s’époumone à remplacer l’appel du muézin. Nous partons assez tôt pour éviter les grosses chaleurs … à 09h00 du matin, il fait déjà plus de 25°, ce qui est précoce pour la saison. Notre magnifique randonnée se termine par la visite d’une mosquée authentique du XIVème siècle.
De retour au B&B, on clôture notre séjour par une surprenante soirée rythmée : musique ouzbèke moderne et cours de danse animé par les filles de Lutfiy.
C’est par un temps pluvieux et avec un petit pincement au cœur qu’on quitte cette famille si touchante … destination Tashkent et la fin des vacances…

Le dernier jour, Stephy a droit à un échantillon du challenge quotidien ou presque de Marc et Mymi ! Ca commence avec une traversée de la ville à vélo en passant des giratoires à 5 pistes (euh…c’est quoi la priorité ?!! … :-) tout en se faisant frôler à 10 cm ! Et encore, il paraît qu’ici c’est un jeu d’enfants ! Un passage à la banque où la miss refuse des dollars soi-disant abîmés, que même à la loupe on n’a pas compris…, suivi d’une administration bancaire qui refuse d’encaisser de l’argent s’il n’est pas versé par LE propriétaire lui-même, non pas par mauvaise volonté mais par REGLEMENT (faire un coup pareil à des Suisses…on aura tout vu) !! Mymi reste admirablement calme alors que tout leur programme est en jeu ! Après la bibi-phoque attitude, c’est la zen attitude ! :-) Bravo !
Heureusement, au consulat, le fonctionnaire a l’air un peu plus arrangeant, mais tout n’est pas joué, … les M&;M’s auront de quoi s’occuper au moins 3 jours avant de savoir où ils pourront finalement faire leurs derniers kilomètres à vélo sans se faire piéger par les mille et une épreuves de droit de passage…

Notre récit ne serait pas complet si on oubliait de vous dire que l’Ouzbékistan c’est encore …
- des magnifiques sourires dorés…
- des policiers qui proposent des billets bon marché aux visiteurs sur les sites touristiques…
- des trains qui partent pile à l’heure mais prennent 1h30 de retard sur 3 heures de voyage…
- 1h30 d’attente pour acheter un billet de train…
- des raisins secs proposés à 20'000 sums le kilo (8 dollars) pour être 
       finalement marchandés à 5'000 sums…
- des routes où on peut dépasser les flics par la droite en téléphonant au volant et … queue de poisson pour finir… certains seraient tentés d’importer la pratique en Suisse…. !

Nos au revoir se font à la porte de l’aéroport à 2h30 du matin avec un peu de tristesse, mais des cœurs remplis de partages, de rires, d’aventures, de paysages et de douceurs … pour les becs à bonbons ! :-) Le tout immortalisé par notre talentueuse photographe et son précieux assistant !

KATA RARMAT à notre Schtroumpfette et à notre Grand Schtroumpf pour ce voyage inoubliable !! We like it like this !! :-) Bonne route, Inch Alla !!!

Bisous
Stephy et Simon


Photos Ouzbekistan

lundi 11 avril 2011

Etre une femme devoilee... tu sais c'est bien plus facile... !

Coucou tout le monde !

Alors nous voila sortis d'Iran... mais avant tout ca, j'avais quand meme envie de vous raconter quelques anecdotes !

Nous ne pouvions pas quitter Mashad sans faire la visite de l'enorme Imam Reza Holy Shrine (tombe sacree de l'Imam Reza) qui est l'un des lieux de pelerinage les plus visites apres la Meque par les musulmans Chiites. Ca aurait pu nous prendre la journee... mais etant donne que les Non-Musulmans (considere comme impurs) ont acces uniquement a la cour interieure et ben on a pas fait long... ! Par contre, on a eu droit a la visualisation d'un DVD qui nous montre tout ce qu'on aurait pu voir si on etait "purs" ! Ca donne pas le meme effet mais par contre... on repart avec un DVD a l'oeil :)
Des gardes se balladent sur le lieu sacre avec des plumeaux pour depousierer les "saletes"... Ils me le brandissent en me faisant comprendre qu'on voit quelques cheveux depasser de mon chador... et a notre jeune guide iranienne aussi... 
Ahh oui, on a aussi eu droit a une guide gratuite... pour etre sur qu'on ne s'enfile pas, vite fait bien fait, dans les magnifiques pieces!
Au final, c'etait une chouette experience car elle etait tres ouverte a la discussion... elle nous avoue qu'elle ne porte pas le chador hors de l'enceinte sacree car beaucoup trop encombrant, j'aprouve! Elle nous explique aussi que toutes les briques de la tombe sont en or pur...
Ben voila ou se trouve tout l'argent du petrole !!! 

Ceci etant vu, nous prenons la route en direction de la frontiere pour rejoindre le Turkmenistan. En chemin, nous rencontrons Hamid, un jeune etudiant a moto qui nous invite dormir chez lui. On passera une derniere soiree super sympa en Iran... Je pense que les videos en disent plus que les mots... (la qualite est vraiment mauvaise mais c'est juste pour l'ambiance !)


video


video

J'en vois deja qui se marrent derriere l'ordi... mais vous rigolerez moins quand ca sera a votre tour de danser dans notre salon... La femme assise parterre ne danse pas car elle est mariee et nous dit que si elle danse devant Marc son mari la tue... !!!!

Le lendemain... grand jour pour moi.... je quitte mon voile qui m'a couvert la tete pendant presque 2 mois... A moi la liberte... !!!! c'est fou ce qu'un petit bout de tissu peut representer... ! Mais du coup, il faut aussi que je vous devoile ma couleur de cheveux qui a passe du noir au jaune... pas certaine que se soit une bonne idee de vouloir faire un retour a sa couleur naturelle dans ces pays... j'ai fini avec une decoloration totale !!!

On s'apercoit que la vie est bien plus liberale de l'autre cote de la frontiere... ca faisait pas 2 heures qu'on etait dans le pays qu'on avait deja eu notre petit verre de vodka... (esperons qu'il n'y en aura pas autant que le chai... !)
Plus de mosquees en or... mais on retrouve l'or dans leur sourire :)

Nous avions donc 5 jours pour traverser ce pays... pas de bol, vent violent de face des le debut et route bien defoncee... on choisit de prendre un camion pour Mary pour faire les 200 premiers kilometres. On fini par en trouver un arreter au bord de la route qui nous emene... 6 heures de route... (j'vous avait dit que les routes etaient defoncees !)
On arrive a  destination a 1 heure du mat et du coup,  ils nous acceuillent chez eux pour dormir apres un bon petit bouilli, on ne peut pas dire qu'ils n'ont pas le sens de l'acceuil (malgre les rumeurs entendues) !!!

On manage les 600km de traversee a temps (avec l'aide de quelques camions) et on sort du pays apres 4 jours.
Nous sommes acceuillis a la frontiere Ouzbek par des soldats casques et armes jusqu'aux dents mais sans un sourire aux levres...! Tous nos baggages ont ete passes aux rayons X... (alors qu'on a pas eu un seul control jusqu'a present.)  Bienvenue dans l'ex Union Sovietique !!!

Mais bon, une fois passe ces formalites, on se fait inviter par Bibi Jone pour dormir a la maison et la on se dit que les gens sont vraiment adorables... Encore une petite video pour vous expliquer le decors... C'est l'heure du souper... Marc qui n'aime pas trop le pain qui n'est pas du jour est gate...! J'vous laisse regarder la technique de Bibi pour manger son pain...

video


On passera une deuxieme nuit chez un ancien combatant d'Afganistan qui a ete vraiment super chou! Musulman pratiquant, il me parlait par l'intermediaire de Marc car il n'a pas le droit de parler aux femmes... (finalement, j'crois que j'aimais mieux le voile !!!)
Donc autant dire que l'hospitalite en Ouzbekistan n'est pas un mythe. Par conte, on ne va pas avoir l'occasion de passer d'autres nuits chez l'habitant car arrives a Tashkent, on a vite compris qu'on doit etre enregistres TOUTES les nuits dans un hotel apres la 2e nuit et qu'il faut garder toutes les preuves si on ne veut pas avoir de mauvaises surprises a la sortie !
Ce qui nous a vallu une petite frayeur car on avait deja depasse la 4e nuit mais avec une petite magouille tout s'est arrange ! J'aurai pas voulu etre expediee du pays le jour avant que.... Stephy et Simon arrivent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ils vont prendre l'avion d'ici deux heures... et cette nuit je les sers dans mes bras :))))) autant vous dire qu'il y'en a une qui ne tient plus en place :))))

Alors voila... pour les petites anecdotes... j'voulais faire court mais c'est jamais facile... y'aurait tellement de details a raconter !

Mefiez-vous de notre prochaine invitation la maison... ca risque d'etre soiree DVD de la Shrine de l'Imam Reza suivi d'une petite soupe avec... du pain sec et pour finir une danse orientale... comme ca on aura partage jusqu'au bout avec vous notre aventure :)

Tous gros bisous a vous tous
Mymi et Marc

mardi 29 mars 2011

Bye Bye Iran

Mais re-bonjour

Finalement cela commence a devenir une partie de plaisir de contourner les restrictions informatiques pour vous donner des nouvelles :-)



Parti de la ville de Yazd la veille du nouvel an Iranien "No Ruz", on vient d arriver a Mashhad au nord-est de l'Iran apres une belle et chaude traversee du desert de 9 jours sans une douche..
Ah poua ca puir!!

Messire et Mymouille se trouvent maintenant en l'an 1390..."morte de couille"...mais ne vous inquitez pas, le 2 avril on sort de l'Iran pour le Turkmenistan et on revient en 2011...ouf


Quelques nouvelles photos vous attentent sur la galerie

Pour ce qui est des statistiques techniques, pas de grande revolution si ce n est....

...la fierte de vous annoncer avec un peu de retard que l'on a franchi le cap des 10'000 km.
On en est exactement a 10'945km

...la vitesse max est passee a 83.5km/h (seul moyen connu a ce jour de remonter le temps)
jure Elisabeth...c'etait avec les 2 mains sur le guidon et ...Mymi...toute proche...si si je me retourne pour voir si elle suit

Voila on va quitter l'Iran avec pleins de belles images et de magnifiques rencontres, on peut que vous conseiller la destination pour l une de vos prochaines destinations de vacances...

A la revoyure les amis
Gros Bisous

Marc et Mymi






samedi 19 mars 2011

Au pays de Titi et Khomeyni


"Je te tiens... tu me tiens par la barbichette, le premier qui s'exprimera aura une tapette"


Voici un petit jeu qui reflete la situation concernant la liberte d'expression dans le pays.


Coucou tout le monde,
Titi c'est le petit Mahmoud qui occupe aujourd'hui une fonction sans pouvoir que l'on appelle president. Sans pouvoir parce que tout est controle et dirige par le mechant "Shah", qui n'en est plus un depuis la revolution de 1979, mais un guide de la revolution au titre supreme religieux d'Ayatollah du nom de Khamenei.

Vous vous posez peut-etre quelques questions sur l'Iran...

Des bombes sont-elles disimulees sous les chadors?
Vu le nombre de boutiques de vetements et lingerie pour femmes ainsi que le nombre d'operations esthetiques du nez effectuees en Iran...on peut sans autre affirmer qu'il doit y avoir des "bombes" dissimulees sous ces draps noir.
Mymi a tester pour vous...euh le chador pas l'operation... apparement pas tres pratique!

Les Iraniens sont-ils des terroristes?
Lorsque l'on rencontre les iraniens, une de leurs premieres questions apres nous avoir demande d'ou nous sommes, c'est... "Qu'est ce que les gens en Suisse pensent de l'Iran?" ce qui ouvre la porte a des discussions tres interessantes.

Les gens sont juste incroyablement chaleureux, hyper respectueux, tres cultives et ouverts a l'occident. Les villes sont assez modernes. Difficile a croire que c'est un pays ou la liberte d'expression et les droits de l'homme ont encore un bon bout de chemin a faire.
Mais comme nous expliquent gentillement les Iraniens, il y a le gouvernement et le peuple et svp ne confondez pas les 2 c'est bien different, tres different...

Ici, beaucoup de jeunes ne croient plus en leur religion a cause du gouvernement et ils revent de liberte et de democratie a la sauce Swiss... on le leur souhaite! Mais apres, chers Iraniens, il va aussi falloir vivre avec les derives... la Suisse c'est bien, mais tout n'est pas rose non plus!

Notre voyage se passe a merveille dans ce pays. Le seul truc dangereux finalement, c'est le traffic. C'est de la folie, dans les villes, ils ne respectent pas grand chose; contre sens, motos sur les trottoirs, feux rouges, les portieres qui s'ouvrent sans un regard en arriere, les retroviseurs ne sont jamais utilises mais le klaxon, par contre, a fond... ! c'est cool, finalement ils ont un peu de liberte que l'on a pas :-)

Apres notre entree dans le pays, on file direction Teheran pour la valse des visas Turkmen, Uzbek et Kasak, puis ce sera la chasse au tresor dans la capitale pour retrouver un colis postal envoye a Mymi par ses amies les stroumpfettes. Une galere mais on le trouvera finalement avec l'aide d'un employe des douannes au fin fond du centre de tri ou 20'000 paquets arrivent chaque jour ! Myriam etait toute folle...une fois le paquet en main.

Esfahan
Notre route nous conduria ensuite au sud en direction des villes de Qom, Kashan puis la magnifique ville d'Esfahan. En route, on sera controle, questionne puis escorte sur 20km a l'heure du diner par deux bricelets des commandos de l'armee Iranienne. Ils ne connaissent pas Mymi quand elle a faim...
Il  parait qu'on faisait du velo sur leur site d'extraction d'Uranium utilise dans leur programme nucleaire. Ouais et alors.. ? faites vos routes publiques ailleurs que sur vos sites critiques si ca vous derange...!


Apres un accueil chaleureux dans la famille de Saber et un echange tres interessant sur la culture, les traditions, la place de la religion dans la politique Iraniene etc...

...Notre coup de coeur sera la traversee des Zagros Montagnes. 8 jours de velos dans des paysages a couper le souffle et avec un temps magnifique.


Grace aux amies de Mymi, on etait bien equipes pour la haute montagne....
Merci les filles :-) mais qui est-ce qui transporte le matos de survie?


Ce sera egalement notre premiere vrai rencontre avec les loups...cela fait un moment qu'on essaye de nous foutre la petoche avec cela. En Syrie avec Willy et Julie, on nous a meme dit qu il ne fallait pas dormir sur le site d'Apamee a cause des fantomes... ouai ouai ouai... ! mais cette nuit-la, on a bien vu 2 yeux briller dans la nuit pas loin de la tente et un magnifique cri a une heure du mat ! Aouuuuh  Aouuuuh...alors fantome ou loup..? on ne saura jamais...

les jeunes
A shiraz, 4 jours de pluie et une extension de visa effectuee en 30 minutes.

On fait la connaissance de Paul et Brigitta qui sont depuis 4 ans et demi sur les routes du monde avec leur Toyota. Lui, jeune retraite de 65 ans plein de vie et d'energie... comme quoi la folie n'a pas d'age... et le voyage non plus !!!

On visitera en leur compagnie le site historique de Persepolis...




Voila, on aurait encore pleins de choses a vous raconter mais on garde cela pour notre retour. Le texte est deja bien long cette fois-ci !
On se trouve en ce moment dans la magnifique ville de Yazd avant de partir pour une traversee du desert en direction de Mashhad. Ensuite on traverse le Turkmenistan puis on fonce sur Tashkent en Uzbekistan pour y retrouver Stephanie la soeur de Mymi pour 3 semaines de vacances sans velo.

On pense bien fort a vous et a tout bientot...
Becos

Marc et Myriam